Colombie-Britannique - Canada

Big White

L'Okanagan à son meilleur

Par Robert Choquette et Marilyn Griffiths, Cofondateur et ancien éditeur du magazine Skier et collaboratrice spéciale


Il faisait vraiment froid lorsque nous avons quitté la maison dans l’est du pays et ce fut une surprise agréable de sentir l’air tiède sur nos figures à la sortie de l’avion à Kelowna. La station Big White, qui s’élève au-dessus de la vallée de l’Okanagan, ne se trouve qu’à une heure environ de Kelowna.

Cette région jouit d’un microclimat favorisant un enneigement généreux, habituellement plus de sept mètres par année, et est réputée pour sa poudreuse légère et sèche. Le ski en soirée bat son plein alors que nous arrivons à la station en fin d’après-midi. Adultes, enfants, skieurs, surfeurs, tous attaquent les pentes illuminées avec enthousiasme. Personne ne semble prêt à ranger son équipement pour la journée, à moins qu’il ne s’agisse de retardataires comme nous.

Comme la majorité des unités d’hébergement à Big White, notre condominium est situé en bordure des pistes. Bien que nous ayons notre propre cuisine, nous mangeons dans le village ce soir. Big White a toujours fait des efforts pour attirer une clientèle familiale et la plupart des restaurants du village répondent à ces attentes. Le Kettle Valley Steakhouse & Wine Bar s’est avéré un choix excellent. Accompagné d’un verre de vin de l’Okanagan, le saumon était exquis.

Tout nouveau visiteur devrait profiter de la visite guidée gratuite offerte par le service à la clientèle. C’est l’occasion de se familiariser avec les différents secteurs du domaine skiable et d’apprendre quelques astuces pour naviguer efficacement sur la montagne. Même si la visite évite les sections les plus difficiles, nous avons la chance d’emprunter une série de longues pistes coupées en ligne de pente et parfaitement damées.

De retour au point de départ, nous nous dirigeons immédiatement vers le secteur The Cliff, le point culminant de la station. Les arbres de ce secteur, les snow ghosts, sont complètement recouverts de neige et de givre et ressemblent à des apparitions fantasmagoriques. Big White offre un vaste éventail de pistes et le domaine est vraiment intéressant à explorer. Les pistes damées et bordées d’arbres s’élèvent au-dessus et autour du village. Le secteur hors-piste se concentre sur le versant arrière.

Au-delà du ski, de nombreuses activités de plein air sont au menu : patinage, glissade, raquette, escalade sur glace, excursions en traîneau à chiens. Mais après une longue journée sur les pistes, l’après-ski au bar Snowshoe Sam’s est une option très populaire!

Lire la suite



Intéressé par cette destination? Demandez une soumission en ligne !



PARCOURS DE GOLF


EXCURSIONS

PARCS NATIONAUX

SPECTACLES

Big White, Colombie-Britannique

Accompagné par

3 février 2018 au 10 février 2018


2 595 1 995 $ / pers.
En savoir plus »

Big White, Colombie-Britannique

Accompagné par

17 mars 2018 au 24 mars 2018


2 395 1 795 1 795 $ / pers.
En savoir plus »

Texte du magazine 2015-2016

Une expérience inoubliable

Par ALEXIS DE GHELDERE , Journaliste de plein air et voyage

Au départ, on ne comprend pas vraiment le nom de cette montagne : « Big White » ou « Gros blanc », de kessé ? Pourtant, en s’approchant de la bête, tout s’explique.

Quel bonheur que de découvrir cette grande montagne et son vaste sommet arrondi situé au-dessus de la limite des arbres. Ce look tout blanc et en hauteur lui donne son nom. Trois remontées mécaniques permettent d’atteindre ce lieu mythique où l’horizon s’ouvre : Falcon Chair, Cliff Chair et Alpine T-Bar. Trois noms à retenir.

En descendant de l’une ou l’autre de ces remontées, on est tout de suite saisi par le spectacle qui s’offre à nous. Est-il possible, après avoir vu des dizaines de montagnes de ski un peu partout sur la planète, de quand même voir un spectacle qui ne ressemble à rien de ce qu’on a connu ? Oui !

À Big White, on se croirait dans la vallée des fantômes du parc national des Monts-Valin au Saguenay, sauf que les fantômes sont comme une armée complète déployée sur des kilomètres et des kilomètres carrés de ce vaste sommet.

Ce panorama ne laisse personne indifférent, surtout lorsque l’on skie entre ces géants fantomatiques aux formes toujours uniques, sculptées par le vent et les précipitations. Pour les apprécier au maximum, j’ai personnellement eu un plaisir fou au sommet de Falcon Chair, en suivant la crête au-dessus de la piste Grizzly. Mes skis de télémark me permettaient de progresser facilement sur le terrain plat et de me promener, contemplatif, entre ces grands fantômes; une expérience inoubliable.

Évidemment, il n’y a pas que des fantômes ici, mais c’est ce qui m’a le plus marqué. La moitié du terrain est dédiée aux skieurs intermédiaires. Il y a des remontées supersoniques hyper bien organisées qui permettent de grimper en un temps record et d’atteindre les plus petites remontées mécaniques du sommet.

Les sous-bois sont également à l’honneur d’un bout à l’autre de la montagne, pour notre plus grand plaisir. Big White compte aussi sur une grande école de ski renommée. Le village au bas des pentes impressionne avec ses vastes constructions qui abritent des centaines de condos ski in/ ski-out, des boutiques, des restaurants et quelques bars. Cela dit, Big White attire surtout les familles et c’est la deuxième destination familiale la plus populaire de l’Ouest canadien après Whistler/Blackcomb.

...........dont-removedont-removedont-removedont-removedont-removedont-remove

Previous Image
Next Image

Photo de Charles Castonguay
Charles Castonguay
Représentant à destination – On-site representative

L’an dernier, lorsque ma conjointe m’a demandé d’aller passer un mois dans l’Ouest canadien, j’étais loin de me douter qu’elle allait réitérer sa demande un an plus tard, mais cette fois-ci pour un séjour de trois mois! C’est donc à Big White que nous avons décidé de skier. Ce fut alors un coup de foudre et, sans hésiter, nous avons décidé de déménager pour de bon dans cette région. J’y apprécie la qualité de la neige, le grand domaine skiable et la variété des pistes, sans oublier l’accès facile à la station, à partir de l’aéroport de Kelowna. Le village, dont la majorité des unités d’hébergement a un accès direct aux pistes, n’est pas non plus un détail à négliger…

 Étant membre de l’Alliance des moniteurs de ski du Canada depuis 35 ans et passionné de voyage, j’ai skié la majorité des stations de l’Ouest canadien et américain. Je suis également un adepte de la randonnée alpine, en plus d’avoir été guide-animateur à Tremblant. J’ai aussi à mon actif la traversée du glacier d’Aletsch et le parcours de la haute route Chamonix-Zermatt. Alors, vous aurez compris qu’avec moi, vous serez entre bonnes mains!

 Ainsi, il me fera plaisir de vous accueillir et de vous conseiller afin de vous faire découvrir cette destination qui gagne toujours en popularité.

Stations de ski Hébergements Conditions de neige
TEMPÉRATURE (CELSIUS)
Mois Min. Max.
Janvier -9 -1
Février -7 3
Mars -3 9
Avril 1 15
Mai 4 20
Juin 8 24
Juillet 10 27
Août 9 27
Septembre 5 21
Octobre 1 13
Novembre -3 5
Décembre -7 1

CONTACTEZ-NOUS

450-373-8747
514-866-8747
1-800-561-8747

info@gendronski.com