France

La Grave

Là où le temps s’est arrêté

« La Grave est un peu comme un chalet de montagne; ce n’est pas l’endroit le plus luxueux, mais rien ne manque. De plus, tous s’y sentent confortables et s’adaptent rapidement au rythme que dicte la montagne. Voilà une destination qui donne envie de revivre l’authenticité des gens qui l’habitent, le défi que représente le ski sur cette montagne, et la beauté sauvage de la région. »

Par Jean-Luc Brassard, Collaborateur spécial et champion olympique

Oubliez la station alpine étudiée et planifiée, les remontées ultramodernes, ainsi que les pistes balisées et manucurées. Si votre idée est de passer des vacances en famille, vous êtes vraiment au mauvais endroit. La Grave est, avec fierté, figée dans le temps !

À une époque où les grandes stations de ski françaises émergeaient avec de nouveaux concepts plus avant-gardistes les uns que les autres, La Grave répondait en refusant tout développement. Aujourd’hui, cette authenticité est sa marque de commerce. La vieille télécabine de 1973, alors prototype qui est toujours en service, en est un parfait exemple. Cette dernière demeure le seul accès du village vers l’espace skiable.

Pour se rendre par la suite au sommet du glacier de la Girose, juste sous le pic de La Grave, il faut prendre un tire-fesses qui semble tout droit sorti d’un film de science-fiction de première génération. Deux pistes damées côtoient cette remontée. Bien qu’elles semblent sans histoire, le spectacle qu’elles offrent nous laisse sans voix : juste sous la surface, se trouve d’immenses crevasses que le coup d’oeil de profil associe à de véritables abîmes! Voilà pour le terrain balisé. Ensuite pour rejoindre le village, l’idéal est de suivre autant que possible la télécabine entre rochers, forêt et autre terrain accidenté. Le terme « itinéraire skiable », largement employé ici, est tout à fait de circonstance.

Lors de la planification d’un voyage à La Grave, il est impératif d’inclure dans vos dépenses les services d’un guide pour vous accompagner. Il est également important d’être humble et honnête en ce qui concerne votre niveau d’habileté. Ce détail ne doit pas être pris à la légère : votre guide et la montagne elle-même, advenant résistance de votre part, sauront vous ramener à l’ordre. La plupart des itinéraires obligent le port du baudrier d’escalade pour la descente en rappel de certains passages verticaux et autres cascades de glace. Toujours impressionnantes, ces difficultés se transforment en souvenirs inoubliables une fois la soirée venue. Vous vous en souviendrez toute votre vie.

Autre particularité de La Grave : seuls deux itinéraires arrivent au pied de la télécabine. La plupart du temps, les couloirs vous dirigent à plusieurs kilomètres de la remontée, avec en plus une rivière à traverser afin de rejoindre la route nationale, où vous devrez peut-être faire du pouce pour rentrer à l’hôtel ! La journée complète me permettait de faire deux descentes, parfois trois, si je restais près de la télécabine. Voilà qui est bien peu comparativement aux centres de ski traditionnels, mais 2 100 mètres de dénivelé où tous les sens et habilités sont en alerte, ça compense largement pour le faible nombre de descentes. Le village d’une autre époque, ponctué de petits hôtels et de maisons de pierres, s’avère un âtre réconfortant, qu’on embrasse volontiers une fois la fin de journée arrivée.

Une des nombreuses qualités de l’endroit demeure la passion de ses habitants pour le ski sans artifice, basé sur un respect d’une montagne qui a encore le dernier mot sur les décisions d’itinéraires des skieurs. Par bonheur, le temps s’est arrêté à La Grave, laissant place au rythme fou du dépassement de soi.



Intéressé par cette destination? Demandez une soumission en ligne !



PARCOURS DE GOLF


EXCURSIONS

PARCS NATIONAUX

SPECTACLES

Texte du magazine ski 2014-2015

Le paradis du skieur averti

« En accédant au domaine de la Grave-la Meije, vous n’êtes pas dans une station de ski, vous êtes en haute montagne, sur un site non sécurisé, où les conditions peuvent changer brutalement et où vous devez gérer votre insécurité », annonce la brochure officielle de la Grave. Si partir à sa découverte n’est pas une aventure aussi périlleuse que le laisse entendre cette mise en garde, il est vrai que lorsqu’on parvient aux glaciers de la Meije, on débarque dans un tout autre monde!

C’est par un samedi ensoleillé d’hiver que j’ai découvert la Grave. Arrivé à l’heure de l’apéro, j’ai tout de suite été plongé dans l’atmosphère particulière de l’endroit. Les terrasses étaient bondées et les rues étaient pleines de skieurs encore vêtus pour dévaler les pentes. Rapidement, j’ai constaté qu’à la Grave, la faune d’après-ski était différente de celle qu’on trouve aux abords des montagnes plus traditionnelles. Ici, tous ceux qui s’étaient risqués à la descente au cours de la journée étaient équipés de skis surdimensionnés, d’ARVA et de pelles.

Lorsque, le lendemain, je me suis lancé à la découverte de la montagne, j’ai réalisé que ce que j’avais vu la veille n’était pas qu’un concours de circonstances. J’avais bel et bien atterri au paradis du skieur expérimenté. Heureusement, j’avais pris soin de faire un arrêt à la maison des guides de la Grave où l’on trouve des accompagnateurs chevronnés. Pour profiter de la montagne sans inquiétude, réserver les services de l’un de ces guides, que ce soit en privé ou en groupe, s’avère une nécessité.

Même si on m’avait dit que j’allais apprécier cette destination où on ne trouve pas de pistes balisées, mais plutôt des itinéraires de montagne desservis par les téléphériques des glaciers de la Meije, jamais je n’aurais pu me douter de son incroyable beauté. Depuis que j’ai accédé aux 3 200 mètres d’altitude de la Grave, à ses grandes étendues glaciaires et à ses couloirs abrupts, je ne rêve que d’y retourner.

Si l’aventure vous intrigue et que vous souhaitez aussi découvrir cette destination exceptionnelle, son village pittoresque et son téléphérique pulsé, sachez qu’il est préférable de vous renseigner sur les itinéraires afin de déterminer si vos aptitudes physiques et techniques vous permettent d’y accéder sans danger. Si vous respectez ces principes de bases, je vous le garantis, ce voyage dans les Alpes pourrait bien être le plus agréable de votre vie!

Par Paul Dubrûle Directeur des ventes ski

.....dont-remove

Stations de ski Hébergements Conditions de neige
TEMPÉRATURE (CELSIUS)
Mois Min. Max.
Janvier -8 2
Février -7 7
Mars -7 7
Avril 1 1
Mai 1 1
Juin 7 24
Juillet 7 24
Août 6 22
Septembre 6 22
Octobre 1 1
Novembre 1 1
Décembre -8 2

CONTACTEZ-NOUS

450-373-8747
514-866-8747
1-800-561-8747

info@gendronski.com