Suisse

Zermatt

Une classe à part

Par Robert Choquette, cofondateur et ancien éditeur du magazine Skier et Marilyn Griffiths, collaboratrice spéciale

C’est toujours une expérience agréable de voyager en train en Europe. C’est un moyen de transport efficace, rapide et confortable. Tout naturellement, de Zurich, c’est par le rail que nous allons à Zermatt. Même lorsqu’on opte pour la location de voiture, comme elles sont interdites à Zermatt, on doit la laisser à Täsch et effectuer les derniers cinq kilomètres en train ou en taxi. Sans conteste la station alpine la plus célèbre en Suisse, Zermatt est surplombée par le sommet photogénique du Cervin. Qu’importe où vous êtes, que ce soit attablé sur la terrasse d’un café en ville ou sur les pentes, le Cervin semble toujours être dans le décor.

Un représentant de l’hôtel nous accueille à la gare avec sa minuscule voiturette électrique. Pour ce voyage, nous avions décidé de louer des skis sur place plutôt que d’apporter les nôtres. Ne pas avoir à traîner des skis dans le train est certes un avantage! Seuls nos bagages font le trajet en voiturette jusqu’à l’hôtel. Nous décidons de marcher en suivant la Bahnhofstrasse, la rue principale de Zermatt, bordée de boutiques chics, de cafés et de bars. L’architecture est beaucoup plus traditionnelle le long des rues adjacentes, étroites et sinueuses.

Des trois stations entourant Zermatt, nous décidons de visiter Gornergrat, le secteur central, pour notre première journée sur les pentes. Ce sommet est desservi par un train à crémaillère qui met environ une demi-heure pour atteindre le sommet. Le domaine skiable n’est pas aussi imposant que celui des autres stations, mais l’éventail de pistes et la qualité du terrain sont à la hauteur des attentes les plus élevées. Et que dire de la vue spectaculaire du glacier offerte par le belvédère du sommet…

Pour être parfaite, une journée sur les pistes doit inclure un arrêt obligatoire dans un des nombreux restaurants de montagne qui parsèment la région. Bon nombre de ces établissements familiaux servent des plats simples et traditionnels depuis des générations. Chez Blatten, par exemple, accueille des visiteurs depuis 1850! Sunnegga, la deuxième station, offre l’accès le plus rapide au domaine skiable grâce à son funiculaire souterrain à grande vitesse. C’est la station à choisir par jour blanc ou par mauvais temps parce qu’un bon pourcentage de ses pistes sont bordées d’arbres.

Klein Matterhorn (ou Petit Cervin) est la plus vaste et la plus élevée des trois. On y trouve la meilleure neige, et c’est aussi la plus intéressante par beau temps. Le téléphérique dépose les skieurs au pied du Cervin, à la frontière entre la Suisse et l’Italie. Nous avons saisi l’occasion d’aller à Cervinia, question de savourer un plat de pâtes italiennes et une bouteille de San Pellegrino. Dans la mesure où l’on s’accorde suffisamment de temps pour retourner en Suisse avant la fermeture des remontées italiennes, c’est une expérience tout à fait mémorable. À mi-chemin sur la route du retour, nous nous sommes arrêtés au Hennue Stall, un bar très animé « planté » sur le côté de la piste. Le temps d’une consommation, nous rechaussons les skis et rentrons à l’hôtel à temps pour le souper.

Zermatt : #1 en Europe !  http://best-skiresorts.com/en/the-10-best-ski-resorts-2016/ 



Intéressé par cette destination? Demandez une soumission en ligne !



PARCOURS DE GOLF


EXCURSIONS

PARCS NATIONAUX

SPECTACLES

Zermatt, Suisse

Accompagné par

9 février 2018 au 17 février 2018


sur demande $ / pers.
En savoir plus »

Club Med Cervinia, Italie

Accompagné par

10 mars 2018 au 18 mars 2018


Sur demande $ / pers.
En savoir plus »

Texte du magazine ski 2015-2016

Un rêve éveillé

Par Marie Duchesneau, Collaboratrice spéciale et skieuse globe-trotteuse

Zermatt est un petit village au creux des Alpes suisses que l’on décrit comme une destination mythique, athlétique, esthétique et panoramique, mais encore faut-il le voir pour le croire. À ma sortie de la gare, j’ai dû me pincer. Était-ce un rêve ? Non, il semble que le paradis ait pignon sur rue en Suisse ! En déambulant dans le village alpin sans voiture, je n’avais d’yeux que pour le Cervin, la montagne la plus photographiée au monde. Cette dernière allait être un bon point de repère pour m’orienter sur cet énorme domaine skiable.

Pour commencer sa journée du bon pied, il est très plaisant de monter à bord du train à crémaillère. Ce trajet d’environ 30 minutes vous montera jusqu’au secteur de Gornergrat à 3 089 m. De là, réchauffez-vous les jambes sur les larges pistes damées de niveau intermédiaire avant de faire un saut dans le secteur Stockorn. Ce secteur à la forme d’une cuvette est peu achalandé et on y trouve généralement de la bonne neige poudreuse. Tout ça vous creusera sans doute l’appétit. Pourquoi ne pas faire un saut en direction de la remontée de Rothorn pour ensuite skier jusqu’au restaurant Fluhalp, là où l’on sert de délicieux rösti, un met traditionnel de la région ? Pour ceux qui ont des cuisses de fer et qui aiment les longues descentes, donnez-vous le défi de skier à partir du Matterhorn Glacier Paradise jusqu’au village. Votre après-ski sera mérité. Je recommande aussi fortement aux amateurs de horspiste de se payer un guide afin de sortir des sentiers battus en toute sécurité. Les journées guidées sont souvent l’occasion de belles rencontres et de partage d’histoires en montagne. Une semaine de ski à Zermatt ne serait pas complète sans un saut vers le côté italien de ce domaine skiable. Prévoyez une journée pour en profiter pleinement et ne pas passer tout votre temps en transit. Le café et les pâtes en valent le détour !

Après un séjour à Zermatt, on comprend pourquoi c’est l’un des endroits les plus populaires de Suisse et d'Europe. On a l’impression que le temps s’arrête ici. Cette culture d’art de vivre où la montagne et la gastronomie s'unissent est pour moi la combinaison parfaite pour des vacances réussies.

NOTE IMPORTANTE: Notez que le Ministère des Affaires Étrangères a avisé qu’à compter du 1er juin 2014 tous les passagers dont le passeport n’est pas valide pour un minimum de trois mois suivant la fin du séjour ou dont le passeport n’a pas été émis dans les derniers 10 ans se verront refuser l’entrée en Suisse.

...dont-remove

Stations de ski Hébergements Conditions de neige
TEMPÉRATURE (CELSIUS)
Mois Min. Max.
Janvier -2 2
Février -1 4
Mars 1 9
Avril 3 14
Mai 7 18
Juin 11 21
Juillet 12 23
Août 11 22
Septembre 10 18
Octobre 5 12
Novembre 1 6
Décembre -1 2

CONTACTEZ-NOUS

450-373-8747
514-866-8747
1-800-561-8747

info@gendronski.com