Etes-vous prêt pour le ski hors-piste ?   (Voir nos groupes au bas de la page)

Par Dominic Boucher et Julie Leblanc, Avalanche Québec

Bien que l’arrière-pays au coeur des montagnes isolées (backcountry, haute-route) et le hors-piste à proximité des stations de ski (out of bounds, sidecountry, slackcountry) semblent à priori des environnements différents, les risques associés à la pratique des sports de glisse en dehors des domaines skiables demeurent les mêmes. En effet, les pentes situées à l’extérieur des limites des pistes balisées ne sont ni patrouillées ni contrôlées et il est possible de s’y perdre, de se blesser et d’attendre longtemps l’arrivée des secours ou de se faire ensevelir par une avalanche.  Au cours des 10 dernières années, les accidents d’avalanche en hors-piste représentent 10 % des décès par avalanche au Canada, 15 % aux États-Unis et jusqu’à 35 % en moyenne en Europe. Puisque ces pentes couvertes de poudreuse se situent à proximité des remontées mécaniques, elles attirent facilement toutes sortes de skieurs et planchistes, jeunes et moins jeunes, expérimentés ou non. Pour que la montagne en hiver demeure un terrain de jeu sécuritaire, Avalanche Québec recommande à tous les adeptes de ski en hors-piste et en arrière-pays d’être préparé (suivre un cours de sécurité en avalanche), d’avoir l’équipement (Détecteur de Victime d’Avalanche, sonde et pelle) et de savoir s’en servir en plus de s’informer des conditions d’avalanche et météo avant de partir. L’utilisation des services d’un guide professionnel permet également d’augmenter grandement le niveau de sécurité et de plaisir lors d’une sortie en montagne.

Pour souligner ses 15 ans d’existence, le Centre d’avalanche de la Haute-Gaspésie est devenu, en décembre 2014, Avalanche Québec. Ce nouveau nom, court, bilingue et clair officialise le mandat de l’organisme dans l’ensemble de la province en plus de favoriser une reconnaissance à l’échelle nationale et internationale. Ce changement de nom s’accompagne également, à partir de l’hiver 2015-2016, de l’offre de cours de sécurité en avalanche (CSA) sur mesure dans les Chic-Chocs pour les entreprises et les groupes organisés.

Pour des informations supplémentaires sur Avalanche Québec ainsi que les cours de sécurité en avalanche (CSA), visitez le site internet au www.centreavalanche.qc.ca.

 


CHIC-CHOCS : si loin et si près

Par Roger Laroche, chroniqueur ski pour Carnetduski.com

Évoquez le projet d’aller aux Chic-Chocs et vous soulèverez chez plusieurs l’envie de découvrir nos « Rocheuses québécoises », mais aussi, et surtout, un sentiment d’hésitation face à la distance à parcourir pour s’y rendre. Pourtant, cette formidable rencontre avec l’hiver québécois n’est pas plus éloignée que bien des destinations alpines traditionnelles.

D’ailleurs, le parcours n’est pas plus long en voiture ou en navette Gendron que ne le serait un voyage en avion. Les Chic-Chocs n’ont rien à envier aux autres stations de ski : ski hors-piste, raquettes et ski méta feront de votre séjour un séjour distinct qui sort des sentiers battus, aux sens propre et figuré.

Que se soit à l’Auberge de montagne, un véritable quatre étoiles en pleine contrée sauvage, ou au réputé Gîte du Mont-Albert, l’hôtellerie québécoise démontre son savoir faire et s’exprime par ce qu’elle a de mieux et de plus chaleureux à offrir.

Comme le dit le vieil adage : lorsqu’on est trop près de l’arbre, on ne voit pas toujours la forêt. Pourtant, à bien regarder dans notre cour, plusieurs ont déjà réalisé que le Québec peut offrir une évasion hivernale sans pareil qui fait déjà l’envie de bien des gens d’ailleurs.


 

Nos groupes de randonnée :

Aucun forfait trouvé pour le moment. Contactez nos conseillers pour obtenir plus d'information.